La meilleure solution pour isoler les maisons anciennes est l’isolation thermique des murs par l’intérieur.

Pour ce faire, voici deux solutions techniques fréquemment utilisées :

– Soit l’isolant est placé derrière une contre-cloison maçonnée ou dans une ossature : l’isolant est alors collé ou fixé au support de façon mécanique. La contre-cloison qui recouvre et cache l’isolation est en briques plâtrières, en carreaux de plâtre ou en plaques de plâtre vissées sur des ossatures. Cette solution a pour avantage majeur de redresser les murs dans les maisons anciennes et d’insérer derrière l’isolation tous les câbles électriques ainsi que les prises.

– Soit l’isolant est composé de panneaux composites ou complexes de doublage : cette solution évite la contre-cloison puisqu’elle fait appel à des panneaux isolants de type polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane ou laine minérale déjà revêtus d’un parement en plâtre. Les panneaux sont soit fixés tout simplement contre le mur par collage soit visser sur des tasseaux ce qui permet de ménager une lame d’air entre l’isolant et la paroi).

Les avantages

– La maison conserve son aspect extérieur.

– Le coût est relativement abordable.

Les inconvénients

– L’épaisseur de l’isolation réduit la surface habitable des pièces et donc de la maison ou appartement.

– La mise en oeuvre est plus délicate (l’isolation doit être partout identique, même en cas de prises ou de canalisations).

– La dificulté du traitement des différents ponts thermiques.